Koesio s’engage dans une
démarche d’utilité sociale.

Koesio est très fière de s’inscrire dans une utilité sociale, au travers d’une raison d’être, dans une démarche de co-construction ayant fait appel à la contribution de l’ensemble des collaborateurs.
La raison d’être, c’est une phrase, et l’important sera la façon de la décliner en plan d’actions concrètes sur le court et le long terme. Nous nous y emploierons, à travers une démarche collaborative. 


Mais au commencement, il y a toujours une phrase. Voici la nôtre :

4 piliers pour guider nos actions et initiatives

Pilier 1

Diversité, inclusion et bien-être des collaborateurs

Pilier 2

Réduction de notre empreinte sur l’environnement et accompagner des usages numériques plus responsables

Pilier 3

Utiliser le numérique pour se rapprocher et créer des passerelles vers une société plus inclusive

Pilier 4

Résilience et dynamisation des entreprises et des territoires

Nous sommes des créateurs de liens. En cultivant notre énergie collective et la proximité avec tous nos clients, osons mettre le Kap vers un numérique respectueux du vivant.


Chaque mot compte.

Nous sommes des créateurs de liens
La première partie se veut courte, simple, de compréhension immédiate à l’instar du nom Koesio, mais elle contient évidemment un double sens qui est important parce qu’il exprime notre ADN. Nous sommes des créateurs de liens : au sens de notre métier, qui consiste à connecter les entreprises à leur écosystème, et également pour la dimension humaine, sens premier de l’expression « créer du lien », qui fait écho à notre conviction sans cesse affichée que « des collaborateurs satisfaits font des clients satisfaits ».
En cultivant notre énergie collective et la proximité avec tous nos clients,
La proximité avec nos clients (nous avons ajouté « tous » pour signifier que chacun est important quelle que soit sa taille) et notre énergie collective, animée par les enquêtes de satisfaction des collaborateurs, le FCPE, et toutes les actions menées en faveur de la cohésion interne, sont les deux piliers historiques du groupe, et sont ressortis systématiquement en tête quand nous vous avons interrogés. Nous n’avons ni usines ni brevets, nos compétences et notre motivation sont nos seuls actifs. Nous avons donc voulu rappeler que c’est en capitalisant, en continuant d’investir sur ce qui a fait notre force jusque-là, que nous poursuivrons notre développement.
osons
Mais ce sont là des lauriers sur lesquels on ne saurait s’endormir. Nous nous appuierons certes sur nos acquis, mais pour viser un objectif ambitieux (le terme audace est souvent ressorti dans vos verbatim d’où le mot « osons »),
mettre le kap
Enfin, l’expression de marin « mettre le Kap » , avec un K, nous rappellera qu’il s’agit d’un objectif de long terme, attaché de manière indélébile au nom de Koesio et, pour le clin d’œil, lancé l’année de la victoire dans la Route du Rhum.
vers un numérique respectueux du vivant.
Cet objectif s’est imposé massivement parmi les 775 réponses à l’enquête interne, comme devant être la protection de l’environnement. Notre industrie du numérique étant par nature polluante, nous avons le devoir d’agir avec d’autant plus d’énergie pour en contrer les effets. C’est le but à atteindre que vous avez positionné loin devant tous les autres, et nous avons adhéré.
Et qui mieux que notre génération future peut vous en parler ?

« Une raison d’être n’a de sens que si elle est partagée par nos collaborateurs, unique et engageante »

Pieric BRENIER - Président de Koesio